Communauté de Communes du Pays Né de la Mer

Vivons notre territoire

Enfance & jeunesse

AccueilEnfance & jeunessePiste d’Education Routière
Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook

Piste d’Education Routière

 

Avec pour objectif la mise en œuvre d’un cycle d’apprentissage des règles de la sécurité routière, les élèves profitent d’un outil pédagogique qui est animé par des intervenants qualifiés. L’action s’inscrit dans le cadre d’une continuité éducative, de la maternelle jusqu’à l’obtention du permis de conduire.

Avant 7–8 ans, il est hors de question de laisser un enfant seul dans la rue. Même s’il le croit et l’affirme, il n’a pas encore les capacités pour assurer tout seul sa sécurité. En revanche, quel que soit son âge, il doit participer à sa sécurité et être préparé à devenir un piéton autonome. En maternelle, les enfants ont déjà acquis la plupart des compétences psychomotrices nécessaires pour aborder l’apprentissage de la circulation piétonne.

Ils sont capables de se repérer et se situer dans l’espace qui les entoure. Ils savent que dans la rue, il y a des dangers et que certaines règles sont à respecter (donner la main, marcher le long des maisons, ne pas traverser seul…).

C’est en s’appuyant sur ces acquis que les enfants de CP – CE1 – CE2 vont découvrir comment est partagé l’espace public et organisée la circulation routière, et comprendre pourquoi des règles ont été établies. Peu à peu ils vont apprendre à se positionner pour marcher en sécurité, à sélectionner l’endroit le plus sûr pour traverser…

A la fin du CE2, chaque enfant devrait être capable d’effectuer seul un trajet court et simple à pied ; mais à deux conditions impératives : qu’il ne soit pas confronté à des traversées complexes de chaussées, en intersection notamment, et qu’il ait appris préalablement à maîtriser ce trajet avec l’adulte qui l’accompagne habituellement.

Ce n’est qu’à partir du CM1 que l’enfant pourra devenir totalement autonome dans ses déplacements piétons. Il faudra alors qu’il sache gérer toutes les situations complexes de la circulation piétonne, les traversées en intersection et sur un giratoire en particulier, et qu’il soit capable de faire le choix de l’itinéraire le plus sûr.

Le programme de travail est établi en fonction de l’APER (Attestation Première Education à la Route). Attestation obligatoire à fournir dans le dossier d’entrée au collège.

Pour en savoir plus sur le programme

Les documents attachés