Communauté de Communes du Pays Né de la Mer

Vivons notre territoire

Tourisme

AccueilTourismePolitique touristique
Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook

Politique touristique

 

Un territoire d’organisation touristique qui s’est dessiné, progressivement, au sein de la Communauté de Communes du Pays né de la Mer

Balade à vélo dans la partie occidentale du Marais poitevin - JPEG - 67.2 ko
Balade à vélo dans la partie occidentale du Marais poitevin

C’est en 1998 que la Communauté de Communes du Pays né de la Mer a été créée, elle regroupais alors quatre communes (Grues, Saint Denis du Payré, Saint Michel en l’Herm et Triaize).

En 1999, la commune de Lairoux rejoint se regroupement, puis c’est au tour de la commune des Magnils Reigniers, en 2002 et de celle de Luçon en 2006.

Ophris apifera - JPEG - 43.5 ko
Ophris apifera
Planche à voile sur la côte atlantique - JPEG - 56.6 ko
Planche à voile sur la côte atlantique
Les dunes le long du littoral - JPEG - 38.7 ko
Les dunes le long du littoral

Dans le prolongement de cette dynamique, les communes de L’Aiguillon sur Mer, de La Faute sur Mer et de La Tranche sur Mer, sont venues renforcer la cohésion de ce territoire, en 2013. Enfin l’arrivée de la commune de Chasnais en 2014 a permis de finaliser ce regroupement.

Rosalie des Alpes - JPEG - 39.1 ko
Rosalie des Alpes

En vertu de la loi NOTRe (n° 2015-991 du 7 août 2015, la compétence « promotion du tourisme dont la création d’Offices de tourisme » sera transférée aux EPCI au plus tard le 1er janvier 2017 (cf. articles 64 et 68 de la loi modifiant l’article L.5216-16 du CGCT).

Les éléments principaux qui ressortent d’un diagnostic « interne »

A ce jour, la Communauté de Communes comprend 11 communes, dont 3, situées en façade littorale, concentrent 82 % de la capacité d’accueil touristique communautaire (soit environ 78000 lits – source Vendée Expansion).

pâturage le long du marais - JPEG - 62.7 ko
pâturage le long du marais

A cette première dimension balnéaire, s’ajoutent d’autres qui relèvent du tourisme patrimonial et de la valorisation des espaces naturels (ex : réserves naturelles nationales) qui enrichissent la destination « Pays né de la Mer ». A cet égard, le rôle du Parc naturel régional du Marais poitevin est déterminant pour la valorisation de notre territoire et de stratégie touristique.

Vasière au bord du littoral atlantique - JPEG - 59.8 ko
Vasière au bord du littoral atlantique

Un diagnostic a été établi par les élus d’une Commission en charge du tourisme. Il en ressort les éléments principaux suivants :

Les bateaux partent du port de L'Aiguillon sur Mer - JPEG - 53.3 ko
Les bateaux partent du port de L’Aiguillon sur Mer

Les forces du territoire

  • un tourisme familial très marqué lié à la dimension balnéaire et s’appuyant sur des plages « sécurisées »,
  • des sports de glisse bien développés et parfois novateurs (voile, surf, Wake Park…),
  • des espaces naturels remarquables valorisés,
  • des éléments ou espaces patrimoniaux de qualité (Luçon, Saint-Michel-en-l ‘Herm),
  • un territoire au sein du PNR du Marais Poitevin,
  • une proximité avec des espaces à haute notoriété qui offrent de la « profondeur touristique » en faveur du remplissage de la capacité d’accueil touristique locale (La Rochelle, Le Puy du Fou …),
  • un tourisme de randonnée et de promenade adossé à des aménagements de qualité,
  • un cadre de vie et un climat très propices à l’émergence d’une offre et à la consommation touristique.
  • un tourisme « populaire » pouvant être vécu comme « paupérisé » (une partie de l’offre campings, et une partie des activités de loisirs « hors sol » mal maîtrisés),
  • un trop forte prégnance de l’hôtellerie de plein-air (l’hôtellerie et les résidences de tourisme ne représentent que 3,6 % de la capacité d’accueil – source Vendée Expansion),
  • une notoriété insuffisante pour capter durablement des clientèles à haute valeur ajoutée, notamment étrangères,
  • une coopération à visée de valorisation touristique qui reste à renforcer,
  • une offre portuaire et maritime insuffisamment valorisée.
    L'Abbaye Royale à Saint Michel en l'Herm - JPEG - 72.4 ko
    L’Abbaye Royale à Saint Michel en l’Herm

Les faiblesses du territoire

  • un tourisme « populaire » pouvant être ressenti comme « paupérisé » (une partie de l’offre campings, et une partie des activités de loisirs « hors sol » mal maîtrisés),
  • une trop forte prégnance de l’hôtellerie de plein-air (l’hôtellerie et les résidences de tourisme ne représentent que 3,6 % de la capacité d’accueil – source Vendée Expansion),
  • une notoriété insuffisante pour capter durablement des clientèles à haute valeur ajoutée, notamment étrangères,
  • une coopération à visée de valorisation touristique qui reste à renforcer,
  • une offre portuaire et maritime insuffisamment valorisée.
Les plages - JPEG - 71.2 ko
Les plages
Vasière au bord du littoral atlantique - JPEG - 59.8 ko
Vasière au bord du littoral atlantique

Ce qui structure le politique touristique de la Communauté de Communes en matière de développement touristique

Pêche à pied dans la baie - JPEG - 71.5 ko
Pêche à pied dans la baie

Des pistes d’intervention

Nourrie de réflexions internes, les élus communautaires sont porteurs d’une stratégie touristique qui se décline en 8 pistes d’intervention :

  • Piste 1 : élargir la saison touristique en s’appuyant sur les longs week-ends générateurs de séjours de Pâques à La Toussaint,
  • Piste 2 : travailler sur l’identité, la notoriété et le choix des marques utiles à une meilleure fréquentation de la destination,
  • Piste 3 : amélioration de la qualité des produits touristiques,
  • Piste 4 : travailler sur la qualité de l’offre en fonction des publics,
  • Piste 5 : travailler sur la qualité des hébergements touristiques,
  • Piste 6 : valoriser nos patrimoines naturels et bâtis,
  • Piste 7 : améliorer notre communication touristique et notre force de vente,
  • Piste 8 : mettre en place une organisation communautaire nouvelle plus harmonieuse et efficace.
Le Pays né de la Mer vu du ciel - JPEG - 52.8 ko
Le Pays né de la Mer vu du ciel

Des défis à relever

De même, selon le diagnostic porté par Atout France, par l’Agence régionale du tourisme et par Vendée Expansion (cf. projet « Tourisme littoral »), neuf défis (sur le plan de l’économie touristique, du marketing et enfin de l’attractivité du territoire d’accueil) ont été identifiés et seront à relever pour faire du Pays né de la Mer, aux côtés des autres territoires au sein de la façade Atlantique, une destination touristique accomplie et durable :

L'Ile de la Dive à Saint Michel en l'Herm - JPEG - 22.6 ko
L’Ile de la Dive à Saint Michel en l’Herm
  • Garantir la qualité de l’offre et des services
  • Faciliter les investissements touristiques et favoriser l’exploitation des entreprises,
  • Veiller à la préservation et à la diversité des lits touristiques marchands.
  • Cultiver nos différences,
  • Conquérir des clientèles internationales (en particulier britannique, allemande et hollandaise),
  • Trouver le bon arbitrage et équilibre parmi les diverses clientèles structurantes (les familles, les jeunes et les seniors actifs),
  • Proposer une pluralité d’expériences de vacances et en toute saison,
  • Préserver et valoriser les espaces naturels de qualité,
  • Repenser les espaces touristiques et les modalités de la mobilité au sein de la destination.
    Les Mizottes - JPEG - 60.6 ko
    Les Mizottes

Les différents axes d’intervention de la Communauté de communes

Port le long du fleuve Lay - JPEG - 55.1 ko
Port le long du fleuve Lay

Nourris à la fois par le diagnostic, par sa réflexion stratégique et par la mise en application de l’exercice de ses compétences fixées par la loi, les différents axes de l’intervention de la Communauté de Communes du Pays né de la Mer, en matière de tourisme, sont les suivants :

  • L’accompagnement des porteurs de projets à vocation touristique,
  • La construction et la gestion d’un réseau d’itinéraires de promenade et de randonnée à pied et à vélo,
  • La construction et la gestion d’un réseau d’équipement de valorisation de l’identité touristique du Pays né de la mer,
  • L’aide à la construction d’animations et d’événements « identitaires » et d’envergure « communautaire »,
  • L’accompagnement des Offices de tourisme présents et opérants sur le territoire du Pays né de la Mer
    La Tranche sur Mer - JPEG - 49.5 ko
    La Tranche sur Mer

Les images jointes

  • La mytiliculture dans la Baie - JPEG - 75.7 ko
    La mytiliculture dans la Baie
 Haut de page